Select Page

Vacances au Cap d’Agde

de belles surprises au cap

On m’avait souvent parlé du Cap d’Agde, me vantant ses plages naturistes pour hétéros et gays, me racontant qu’il s’y passait souvent des instants coquins. Ne voulant pas mourir idiot, je décidais l’été dernier de découvrir cela par moi-même et le moins que je puisse dire, c’est que je ne fus pas déçu!!!
Les premiers jours furent assez tranquilles en vérité, se résumant à plage nudiste la journée, resto, bar et boîtes le soir avec quelques rencontres mais rien de transcendant en fait. Bon j’exagère un peu, les boîtes étaient très sympas genre site gay en ligne mais en live!
C’est là que j’ai rencontré Bruno le mercredi soir, un grand blond d’allure svelte, séduisant au possible.
Nous avons discuté une bonne partie de la nuit, flirtant un peu et promettant de nous revoir le lendemain sur la plage. « La soirée n’avait pas été si mauvaise » pensais-je en rentrant à mon hôtel.
Le lendemain après-midi, je m’installais donc sur la plage avec le secret espoir de revoir mon beau blond. Il arriva une demi-heure plus tard, posa sa serviette près de la mienne. Il était encore mieux foutu que je ne l’imaginais et mon dieu que sa bite était énorme, je m’imaginais déjà en train de le sucer et de le mettre au fond de ma gorge. Il me proposa de me passer de la crème solaire sur le dos, ce que j’acceptais avec plaisir.
Il s’assit sur le dos de mes cuisses et commença à me masser le dos. Je sentais son sexe durcir en bas de mes fesses. Ma bite commençait à gonfler de désir. Il fit glisser ses mains sur mon cul, jouant avec ses doigts le long de ma rondelle, je brûlais d’envie. Puis il frotta son engin contre mon anus, le rentrant tout doucement en moi. J’étais inondé de plaisir, ses va-et-vient déclenchaient en moi des vagues de jouissance, j’avais envie de me branler afin d’augmenter le plaisir, je fermais les yeux quelques secondes et en les rouvrant, je vis un type en face de moi, le genre latin tout en muscle, qui s’astiquait en nous regardant.
Bruno me demanda de le sucer, je me mis à quatre pattes et je m’exécutais sans broncher pendant qu’il revenait dans mon cul. J’aspirais les couilles de mon inconnu tout en le branlant puis il s’allongea en face de moi me présentant sa rondelle, je bandais comme un taureau, Bruno me bascula sur le coté en restant en moi afin que je puisse prendre mon latin ce que je fis. Je ne mis pas longtemps à jouir tellement j’étais excité sentant mon sperme tout chaud entourer ma bite, puis je sentis celui de Bruno couler entre mes fesses, une double sensation de chaleur que je n’avais jamais connue auparavant.
Nous sommes resté quelques minutes sans rien faire profitant de l’instant présent puis nous avons chacun repris nos chemin.

On m’avait souvent parlé du Cap d’Agde, me vantant ses plages naturistes pour hétéros et gays, me racontant qu’il s’y passait souvent des instants coquins. Ne voulant pas mourir idiot, je décidais l’été dernier de découvrir cela par moi-même et le moins que je puisse dire, c’est que je ne fus pas déçu!!!

Derniere Histoire

Vacances au Cap d’Agde

    de belles surprises au cap On m’avait souvent parlé du Cap d’Agde, me vantant ses plages naturistes pour hétéros et gays, me racontant qu’il s’y passait souvent des instants coquins. Ne voulant pas mourir idiot, je décidais l’été dernier de découvrir cela par...

Ma rencontre avec Stéphane

Mon mec bossant en équipe et parfois la nuit, il y a des soirs où je me sens seul. Alors pour tuer le temps, il m’arrive souvent de prendre le portable et de composer un numéro gay histoire de faire un dial et d’avoir un bon plan cul téléphone. Une bonne branle avant de dormir ça soulage!!! Sauf que de temps en temps, les choses ne se passent pas comme prévu et que le virtuel peut très vite devenir réel. C’est ce qui m’est arrivé il y a deux semaines. Mon copain travaillait de nuit et moi je m’ennuyais à mourir, j’ai donc comme d’habitude composé un numéro de téléphone gay, j’avais envie d’une bonne baise virtuelle entre mecs. Et là, je tombe sur Stéphane, un mec qui avait une voix à tomber son froc. J’étais excité comme un fou. On discute un peu, on se chauffe et là il me propose de le voir en vrai tout de suite maintenant, de le retrouver chez lui. J’avais un peu peur me disant que peut-être il ne me plairait pas ou que ça ne collerait pas entre nous. Sentant mon hésitation, il me proposa d’échanger nos Facebook histoire de voir nos trombines. En regardant sa photo sur internet, mon excitation fut encore plus grande, il était châtain, athlétique et vraiment beau garçon. C’était le 14 juillet dans mon jean, ni une ni deux j’accepte. J’ai donc pris son adresse et une demi-heure plus tard, j’étais chez lui. Il me proposa un verre que je refusais, j’avais tellement envie de le baiser que je sentais ma bite prête à exploser. Il s’approcha de moi, me déboutonna le jean et commença à me titiller le gland avec sa langue. Je bandais comme un porc, puis il s’est mis à m’aspirer les couilles et à les lécher, je n’en pouvais plus. Je me retenais pour ne pas cracher la purée dans sa bouche!!! Je lui repoussais la tête doucement, le remontant lentement. Je passais ma main sur son pantalon, son sexe était long et dur comme de la pierre. Il se déshabilla m’offrant son cul. Je n’avais pas envie de douceur, j’ai craché sur sa rondelle et sur ma bite puis je l’ai empalé d’un coup le prenant avec force. J’entendais ses râles de plaisir à chaque coup de rein jusqu’à ce qu il jouisse crachant son jus sur le sol et moi dans son cul. Puis j’ai remonté mon pantalon et je suis rentré à la maison pour attendre mon compagnon.
Comme quoi la limite entre le virtuel et le réel est très mince.

Mon mec bossant en équipe et parfois la nuit, il y a des soirs où je me sens seul. Alors pour tuer le temps, il m’arrive souvent de prendre le portable et de composer un numéro gay histoire de faire un dial et d’avoir un bon plan cul téléphone. Une bonne branle avant de dormir ça soulage!!!

Derniere Histoire

Vacances au Cap d’Agde

    de belles surprises au cap On m’avait souvent parlé du Cap d’Agde, me vantant ses plages naturistes pour hétéros et gays, me racontant qu’il s’y passait souvent des instants coquins. Ne voulant pas mourir idiot, je décidais l’été dernier de découvrir cela par...

Cédric et Juan

l’étalon hispanique

Cela faisait un bon mois déjà que nous avions rompu avec mon copain, j’étais anéanti sans aucune envie. J’avais espoir que les choses reprennent entre nous.
Puis un matin en fouillant sur internet, sur un site de rencontre gay en ligne, je suis tombé sur son profil!
Mon sang n’a fait qu’un tour, mes espérances se sont effondrées! J’ai pris conscience que tout était fini entre nous et qu’il fallait que je passe à autre chose. J’ai donc décidé de reprendre les choses en main et de vivre à nouveau.
Le choc de voir Cédric sur ce site a fait monter en moi une folle envie de baiser ! Un mois sans une bonne baise entre mecs, c’était trop long.
Le soir même, je décidais donc de sortir dans un bar gay à deux pas de la maison. J’avais besoin de me rassurer, de savoir si je pouvais plaire encore après une relation de deux ans. L’attente ne fut pas longue. A peine mon verre commandé qu’un bel étalon hispanique au doux nom de Juan vint s’asseoir près de moi me proposant de m’offrir une coupe de champagne que j’acceptais sans broncher. Il dégageait une telle virilité!!! Je commençais à bander comme un fou, j’avais envie de le prendre.
Après quelques verres, il me demanda si je voulais aller faire un tour, je lui répondis oui sans sourciller. Nous marchions en direction de la maison et là il me prit la main et commença à m’embrasser et pris ma langue au piège de la sienne. Je posais ma main sur son jean, sentant sa bite se tendre et gonfler. Je lui déboutonnais son pantalon et avalait son sexe d’une traite, lui massant les couilles avec mes mains. Son gland était gorgé de sang et de plaisir dans ma bouche, j’étais excité de faire ça en pleine rue entre deux voitures garées. Juan me releva et m’attira dans le parc juste derrière, il me baissa mon jean et commença à me caresser la rondelle qui se dilatait au contact de ses doigts. Il cracha sur sa bite et m’enfourna sur sa queue. Je me cambrais de plaisir au fil de ses va-et-vient dans mon cul tout en me branlant. Je ne pensais plus à Cédric. Juan s’amusait à sortir et à me taper sur le fion avec son sexe. Et sur un énième coup de rein, j’ ai senti son sperme chaud m’envahir le cul et couler le long de mon anus. Il me retourna pour me pomper et me faire jouir sur sa langue. J’ai déchargé mon sperme dans sa bouche, quel bonheur!
Nous avons remonté nos pantalons, il m’a embrassé puis raccompagné jusqu’à chez moi. Cédric était complètement sorti de ma tête. Cela faisait un bon mois déjà que nous avions rompu avec mon copain, j’étais anéanti sans aucune envie. J’avais espoir que les choses reprennent entre nous.

Derniere Histoire

Vacances au Cap d’Agde

    de belles surprises au cap On m’avait souvent parlé du Cap d’Agde, me vantant ses plages naturistes pour hétéros et gays, me racontant qu’il s’y passait souvent des instants coquins. Ne voulant pas mourir idiot, je décidais l’été dernier de découvrir cela par...

Ma rencontre avec Alexis

Du BAR à L’hotel

Il y a quelques semaines, mon histoire avec un mec m’a littéralement anéantit : je pensais ne plus trouver quelqu’un de bien et avec la même complicité. Mes amies m’ont poussé à m’ouvrir aux autres et à faire de nouvelles rencontres gay. J’ai donc pris mon courage à deux mais et je me suis inscrit sur ce site et sur rencontre gay par téléphone. J’ai commencé à parcourir les profils et j’ai commencé à reprendre espoir !

J’ai commencé à tchatter avec Alexis et au bout de quelques jours, je n’en pouvais plus : il fallait que je le rencontre au plus vite. On s’est donc donnés rendez vous dans un café et pour tout vous dire, on a même pas fini nos demis qu’on était partis pour l’hôtel tant on était attirés l’un par l’autre. Il a pris soin de moi, m’a parlé de son expérience et moi de la mienne pendant des heures. Ensuite, on a commencé par s’embrasser, à se déshabiller et à se branler mutuellement. Ensuite, il m’a fait une fellation qui me donner encore des frissons quand j’y repense. On a fait l’amour toute la nuit et j’ai découvert des sensations que je ne connaissais même pas ! Quand il m’a pénétré, j’ai bien cru que j’allais jouir tout de suite tellement sa queue était bonne en moi : j’en redemandais encore et encore ! Je peux vous dire que cet Alexis était un mec qui savait s’y prendre et qui aimait se faire prendre ! On a passé la nuit ensemble et le lendemain, on s’est échangé nos numéros de téléphone gay. Pour le moment on se revoit de temps en temps et cela nous convient. Nous ne sommes pas prêts tous les deux à s’engager sur une relation sérieuse alors on s’éclate au lit comme deux adolescents le temps de voir où cette histoire va nous mener.

Derniere Histoire

Vacances au Cap d’Agde

    de belles surprises au cap On m’avait souvent parlé du Cap d’Agde, me vantant ses plages naturistes pour hétéros et gays, me racontant qu’il s’y passait souvent des instants coquins. Ne voulant pas mourir idiot, je décidais l’été dernier de découvrir cela par...

Ma rencontre avec Esteban dans le Marais

Rencontre dans le Marais

Étant célibataire depuis quelques semaines, j’avais décidé de tenter de faire une rencontre gay ce soir, j’avais donc regardé quelques sites internet pour sélectionner le profil parfait pour passer une bonne soirée. Esteban semblait le mec idéal, il était brun, bien musclé, et particulièrement bien monté. J’ai tendance à me méfier des faux profils et je fais peu de rencontre gay par téléphone, mais je décidais de lui fixer un rendez-vous dans Paris, dans un bar que je connaissais bien, le Cox.

J’étais arrivé depuis quelques minutes, lorsque je le vis entrer. Esteban était la et n’avait pas menti sur son physique, c’était un beau gosse, il portait un jean slim qui moulait sa grosse queue qui semblait vouloir exploser. Il remarqua que je regardais son sexe, car lorsqu’il arriva pour m’embrasser, il était mort de rire. J’étais un peu gêné, mais il me mit rapidement à l’aise en me disant que j’étais exactement son type de mecs. Apparemment, ce n’était pas un adepte de la rencontre gay par téléphone, mais il avait flashé sur mon profil.

Il semblait tout droit sorti d’une émission de télé réalité et j’étais content d’avoir utilisé ce téléphone gay, car il était musclé et bronzé comme je les aime, et je sentais ma bite devenir dure sous la table. Il s’en rendit compte assez rapidement car sa main passa sur mon jean et il commença à me branler doucement. J’étais tétanisé et je n’avais qu’une envie c’était de lui sucer la queue, je lui demandais alors si ça lui dirait de venir boire un verre chez moi.

Il accepta, et arrivant dans mon immeuble, il commença à m’embrasser dans le hall qui semblait désert. Très vite je me mettais à genoux et je lui pompais la queue, elle était énorme et remplissait ma bouche. Il n’avait pas menti sur la taille de sa queue et il me plaqua contre le mur et m’encula profondément. Je hurlais de plaisir et je sentais ses couilles taper contre mes fesses, il me défonçait complètement et je sentais son plaisir monter. Il se retira et déchargea son sperme dans ma bouche, celui-ci était sucré, un vrai régal.

Derniere Histoire

Vacances au Cap d’Agde

    de belles surprises au cap On m’avait souvent parlé du Cap d’Agde, me vantant ses plages naturistes pour hétéros et gays, me racontant qu’il s’y passait souvent des instants coquins. Ne voulant pas mourir idiot, je décidais l’été dernier de découvrir cela par...

L’accès à ce site est interdit aux mineurs.

En pénétrant sur ce site de TelephoneGay, je suis averti que ce site comporte des images et des documents à caractères sexuels pouvant heurter la sensibilité de certaines personnes. Je visite ce site de mon plein gré et renonce à toute poursuite judiciaire contre ses auteurs. En cliquant sur ENTRER, je certifie avoir l'âge légal de la majorité dans mon pays et accepte l'utilisation de cookies afin de me proposer une navigation optimale ainsi que des services et offres adaptés.